Vernissage de l’exposition Rob Whittle – Sculptures et Dessins

Vernissage de l'exposition Rob Whittle - Sculptures et Dessins au studio Françoise

Exposition
Sculptures et Dessins
Robert Whittle

Du 31 août au 30 novembre 2017
Vernissage jeudi 31 août 2017 à partir de 19h
2ème vernissage le samedi 7 octobre 2017 à partir de 19h

2 avenue de la cristallerie, 92310 Sèvres

Du lundi au vendredi 12h-22h
Samedi et dimanche 11h-19h

www.lestudiofrancoise.com
contact@lestudiofrancoise.com
01.45.34.99.43

www.robwhittle.co.uk

——
Biographie :

Sculpteur, diplomé de Wolverhampton polytechnic, Angleterre,
Department Fine Art.
Professeurs : Ron Dutton, Anish Kapoor.
Il vit et travaille à Montreuil (93) depuis 1986.
Assistant ponctuel de Robert Couturier et Claude Abeille.

« Rob Whittle est un artiste qui développe différentes techniques selon les matériaux et les supports : « Je travaille la terre, le plâtre en direct, la cire, le métal. » Sur le thème de la danse, du cirque, ou du quotidien, ses figures féminines traduisent les tensions, déchirures du réel, étirements ou contorsions du corps dans l’espace. « Je veux capturer le mouvement et l’instant. » Certaines sculptures témoignent de postures très crues, à travers une mise en scène intime ou fantasmée. Dans leur gestuelle parfois acrobatique, le spectateur se fond et devient acteur de son imaginaire. Rob Whittle s’attache également à l’étude des mains et des pieds, où se croisent sensualité et tendresse. « Quand je travaille un détail, par exemple un pied, j’imagine le mouvement du corps entier. » Le travail de Rob Whittle conjugue l’équilibre du geste et l’élégance du mouvement. » Stephane Viaux Peccate

« Robert est sculpteur.
Quand il modèle la terre il ne masque pas le matériau. Dans les volumes de Robert on sent la glaise, l’empreinte de la spatule, celle des doigts. Il a malaxé la terre, l’a prise à bras le corps. À la justesse de la pose, à la sensualité des corps s’ajoutent celles de la matière et du geste.
L’organique est toujours là, dans ce qu’on voit, dans les touchés, dans les lissages que l’artiste a laissé en surface. Il traite la terre comme la chair, la caresse, la pétrie.
Les sculptures de femmes, les morceaux de corps qui naissent de son travail, ne sont pas des copies du réel, ce sont des humains de terre, de bronze. Robert Wittle ne représente pas la vie, il travaille avec. » Pascal Rabaté